Cette pièce est née de la rencontre entre choréographe Richard Siegal et compositeur

espagnol Alberto Posadas, dont les partitions explorent la combinatoire mathématique. 
Albero Posadas s'intéresse cette fois à l'implication du mouvement dans la 
transformation du son.
 

RichardSiegal.jpg