Le public était là, nombreux pour observer les photos et les images d’architecture.
Ils étaient là aussi pour écouter une histoire, celle d’une rencontre entre des
photographes et des perspectivistes, persmans, perspecteurs ou encore réalisateurs
d’images de synthèse.

Trois perspectivistes étaient présents dont Eric Anton, associé d’Artefactorylab.
3 perspectivistes avec 3 regards différents sur l’architecture à travers la technique 
mais aussi l’art. Trois présentations tout en détails, tout en poésie illustrées par 
des images dont on comprend que la réalisation demande du temps, beaucoup 
de temps.

Et puis, il y avait ces 2 photographes, différents eux aussi. 
« Exprimer le travail tout en finesse en travaillant sur le point de vue » 
Luc Boegly, photographe.

« L’idée est de revenir sur l’histoire d’un lieu ». Hervé Abbadie, photographe.

 

21h45, perspectivistes, photographes mais aussi géographe, chercheurs se sont
exprimés. La conférence se termine avec des idées fortes dont celle-ci : les 
perspectivistes et les photographes ont le même objectif : donner à un projet 
architectural une vision réaliste (ou pas - mais est ce vraiment une problématique?). 

Cette vision permet essentiellement de délivrer un message, un simple message.